Les quatre cents coups (scène finale) | François Truffaut